Rénovation de mon salon

Salut les filles ! Aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire part de mes talents de bricoleuse. On dit souvent que c’est pour les hommes, mais j’ai voulu prouver le contraire. Faire soi-même, c’est moins cher en premier lieu, ça éduque, et surtout, qu’est-ce que c’est gratifiant. Si vous voyiez mon salon à travers mes yeux, vous y verriez le palace de Buckingham !

Le sol

renovation-salonJ’ai longuement hésité pour du parquet ou du lino, et j’ai finalement opté pour du lino car beaucoup moins cher et plus facile à changer. J’ai bien l’intention de rester dans mon appartement pendant un moment et je me voyais mal avec un sol qui grince au bout de quelques années. Au magasin, ils m’ont conseillé la colle la plus adapté au lino que j’avais choisi et la spatule qui allait avec. Ils m’ont expliqué que je devais bien préparer mon sol pour que la surface soit lisse et sèche et que je devais découper mon lino avant de le coller. Il faut ensuite poser la colle et attendre qu’elle sèche partiellement avant de poser le lino.

Le plafond

Mon ancien plafond présentait plein d’imperfections et d’inégalités, alors j’ai décidé d’installer un faux plafond. Je l’aurais préféré en faux plastique, mais on m’a conseillé d’opter plour du plâtre car mes voisins du dessus sont assez bruyants. En effet, j’ai appris que le plâtre est un très bon isolant phonique. J’ai demandé conseil sur lebonplatrier.pro et ils ont été super instructifs ! Avec un peu d’aide ma famille, nous avons donc installé les rails de suspension métalliques et il ne restait plus qu’à installer les plaques de plâtre. J’avoue que la rénovation du plafond me faisait assez peur, mais au final ce n’était vraiment pas si compliqué que ça.

Les murs

L’ancien papier peint était vraiment démodé. Personnellement, je préfère les enduits à texture sablées. Ce n’est pas très facile à nettoyer, mais ça accroche mieux la lumière et c’est tellement plus chaleureux ! J’ai donc loué une décolleuse à vapeur pour me débarrasser du papier peint existant, puis j’ai poncé l’intégralité des murs avec une ponceuse et du papier à poncer 80. J’ai ensuite posé la sous-couche, puis après 48h de séchage, j’ai posé l’enduit. Pour finir, j’ai passé une couche de protection à la brosse. C’était sans doute la partie la plus simple de tout mon chantier.

Leave a Reply