J’ai testé pour vous le sextoy de Sex & The City

Oui, je me suis dévouée devant l’engouement de la société pour ces objets vibrants. Vibrants… ou non d’ailleurs puisque l’on associe tous les accessoires de type intime (lubrifiants, huiles de massage, etc.) aux sextoys maintenant!

Plutôt sceptique à la base, je me suis dis quitte à essayer autant tester la panacée, la référence que le monde entier a découvert dans l’épisode 9 de la saison 1 de Sex & The City. Mais si, souvenez-vous, dans cet épisode intitulée “Le lièvre et la tortue” (oui, je suis incollable en séries US) Miranda expérimente un vibromasseur dont les louanges intriguent à la fois Carrie et Charlotte. Ces dernières décident d’en acheter alors un chacune.

Et là, c’est le drame ! Charlotte devient totalement addict de ses fonctions, allant même jusqu’à ne plus sortir de son appartement pour rejoindre ses amies ou rencontrer des hommes. Je veux bien sûr parler du vibromasseur Rabbit. Ci-dessous, l’extrait où Charlotte fait connaissance avec l’engin de plaisir.

Après quelques infos glanées notamment sur les réseaux sociaux, j’ai donc commandé mon vibro ici la semaine dernière. Après quelques jours d’attente, je le recevais. Bien que j’avais prévenu mon Jules de son arrivée imminente, ce dernier ne l’a pas vu d’un bon œil au premier regard et l’a perçu comme le rival absolu alors qu’il est irremplaçable le bougre!

Place au test mais je serais brève. Pas de doutes, le plaisir ressenti est intense et rapide, il place la barre très haute dès la première utilisation avec sa double fonction… Je comprends Charlotte mais je pense pouvoir encore sortir de mon lit malgré sa présence. Mais le pompon dans l’histoire, c’est que Jules a compris qu’il pouvait devenir un fidèle allié lors des préliminaires par exemple.

Pour les intéressées, je conseille l’usage d’un lubrifiant à base d’eau qui est alors compatible avec le silicone qui compose la majorité des sextoys.

Leave a Reply